Archive pour la catégorie ‘Non classé’

Pour que l’Assemblée Nationale représente la diversité de la France

lundi 4 juin 2007

Dans son édition du lundi 4 juin 2007, Libération titrait, en Une,  » l’Assemblée Nationale, la Maison Blanche ». les candidats aux législatives de 2007 issus de la diversité sont plus nombreux que par le passé.  Le parti socialiste présente plus de 20 candidats de  la diversité. Parmi eux, FARIDA ANDASMAS, candidate à Amiens, dans la 1ere circonscription de la Somme.

Je serai présente à ses côtés le 5 juin 2007 pour une conférence de presse à 18h30.

Dans cette circonscription où Ségolène Royal a obtenu 54,85% des suffrages exprimés, Farida Andasmas peut gagner. J’appelle tous nos sympathisants à rester mobilisés.

Je vous invite à visiter son blog: www.faridaandasmas.parti-socialiste.fr 

Le 10 et 17 juin, Votez socialiste!

jeudi 24 mai 2007

Nos candidats aux élections législatives mènent campagne pour donner à la France une majorité de gauche. Face à l’hyper-présidence de Nicolas Sarkozy, et face aux mesures iniques que la droite souhaite mettre en oeuvre, il faut que la gauche soit massivement présente à l’Assemblée Nationale. Je serai au côté de nos candidats pendant toute cette campagne. Jeudi 24 mai, en soutien à CLAUDE ROIRON, candidate dans la 5ème circonscription d’Indre et Loire, je serai à TOURS. L’après-midi, nous irons à la rencontre de plusieurs associations de femmes d’origine algérienne et marocaine pour évoquer la question essentielle du vivre-ensemble. Le soir, à 20h30, une grande réunion publique se tiendra à Semblançay. Jeudi 31 mai, je serai au côté de Gérard Bapt, député sortant de la 2ème circonscription de la Haute-Garonne. Vendredi 1er juin, en soutien à Jean-Karl DESCHAMPS, candidat dans la 1ere circonscription de la Manche, je serai présente au grand banquet républicain de Saint-Lô.

VOTER SEGOLENE ROYAL!

lundi 23 avril 2007

 La belle campagne des militants parisiens 

Je tiens à saluer la campagne de premier tour organisée par
La Fédération socialiste de Paris et relayée dans tous les arrondissements par les militants.

Cette campagne a permis de faire reculer l’abstention de 17 points par rapport à 2002. Elle a permis à notre candidate d’obtenir 12 points de plus qu’au scrutin précédent. Enfin, elle a permis de diviser par deux le score du Front National.

Nicolas Sarkozy : le candidat de la division et de l’affrontement 

A présent, il faut engager toutes nos forces pour convaincre les parisiennes et les parisiens de voter Ségolène Royal. Elle incarne la modernité et le rassemblement. Elle seule saura engager
la France dans la voie du changement et de la réussite.

Nous avons deux semaines pour convaincre nos concitoyens que Nicolas Sarkozy est le candidat de la division, de l’affrontement, et de la peur.

C’est ce clivage qu’il nous faut démontrer. Les arguments ne manquent pas : après 5 ans passés au Ministère de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy a déjà fait la démonstration de sa capacité à mettre
la France sens dessus dessous. C’est sous sa responsabilité que
la France a traversé les émeutes urbaines les plus violentes de son histoire récente !

Ségolène Royal : 
la candidate d’une France plus forte parce que plus juste
 

Dans mon blog, vous avez pu lire certaines de mes interventions concernant la lutte contre les discriminations. Il s’agit, à mes yeux, d’un combat prioritaire pour restaurer notre cohésion sociale et réussir le pari d’une société plus forte, parce que plus juste.

Nicolas Sarkozy s’est prononcé en faveur de la légalisation des statistiques ethniques. Il fait ainsi le choix de la discrimination positive, des quotas et de la segmentation de la société. Il souhaite mettre en place une logique de concurrence et d’affrontement en créant des communautés ethniques. C’est le candidat de la division.

Ségolène Royal s’est prononcé fermement contre les statistiques ethniques. Elle est déterminée à lutter contre les discriminations en restaurant la méritocratie républicaine et en oeuvrant pour l’égalité. Elle est la candidate de
la France fraternelle, de
la France des Lumières.

 

Le 6 mai, il faut voter, et faire voter Ségolène Royal!

Le Club 21ème Siècle reçoit Ségolène Royal

mercredi 18 avril 2007

A l’invitation de Bariza KHIARI, membre fondatrice du club 21ème siècle et de Hakim EL KARAOUI, membre fondateur et président du Club, Ségolène Royal est venue présenter sa vision de la France Métissée.

http://21emesiecle.wildcard.fr/newsletter/NewsletterSpeciale070419.pdf

Non au Ministère de l’immigration et de l’identité nationale

lundi 26 mars 2007

Nicolas Sarkozy  est un dangereux récidiviste. Après ses éructations sur les « racaille », son dessein de nettoyer les quartiers populaires au « Kärcher », après ses insinuations nauséabondes sur la prétendue polygamie massive des populations issues de l’immigration africaine et sa vision fantasmatique des moutons sanguinolents égorgés dans les baignoires, voici venu le Ministère de l’Immigration et de l’identité nationale.

(suite…)

Ces femmes politiques qui sortent de l’ombre

samedi 10 mars 2007

Magazine GAZELLE

10 mars 2007

ELLES S’APPELLENT RACHIDA DATI, JEANNETTE BOUGRAB, BARIZA KHIARI OU HALIMA JEMNI. LEUR POINT COMMUN ? CES FILLES D’IMMIGRÉS MAGHRÉBINS SE CARACTÉRISENT TOUTES PAR
LA FERVEUR DE LEUR ENGAGEMENT POLITIQUE. LONGTEMPS RELÉGUÉES AU DERNIER PLAN, CES FEMMES ISSUES DES MINORITÉS SONT DÉSORMAIS DE PLUS EN PLUS VISIBLES DANS LE PAYSAGE MÉDIATIQUE FRANÇAIS. COUP DE PROJECTEUR SUR CES FEMMES QUI BOUSCULENT ET FONT AVANCER
LA SOCIÉTÉ.


(suite…)

vendredi 27 octobre 2006

Certes, Royal a des idées… mais sont-elles socialistes? Par par Bariza KHIARI, sénatrice de Paris ,

pour Libération.fr LIBERATION.FR : Mercredi 27 septembre 2006 – 15:54

Dernièrement, dans Libération, Arnaud Montebourg exhortait les socialistes à relire « les discours et les déclarations [de Ségolène Royal]», assurant qu’ils y trouveraient des propositions susceptibles de « rassembler toutes les Gauches » et de créer ainsi la dynamique nécessaire pour l’emporter en 2007 . On constate, à l’issue de cet exercice, que Ségolène Royal a certes des idées; pas toujours cohérentes et pas forcément socialistes. On constate surtout que ces dernières sont peu susceptibles de fédérer la gauche française. La stratégie de la triangulation, qui consiste à s’approprier les idées et propositions politiques du camp adverse, est la plus mauvaise pour créer le rassemblement du peuple de gauche. Or, sur certains grands débats de fond, Ségolène Royal a la tentation de s’affranchir du projet socialiste, au risque de s’éloigner des valeurs qui fondent notre identité.

(suite…)

intervention de Bariza Khiari au sénat sur le projet de loi energie

mardi 10 octobre 2006

Mme Bariza Khiari. Monsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, nous partageons le même objectif : sécuriser les approvisionnements de notre pays et développer un projet industriel cohérent pour assurer l’avenir énergétique des générations futures.

Si notre objectif est commun, nous divergeons à la fois sur le diagnostic et sur les moyens d’atteindre ce but.

Encore une fois, vous voulez démanteler un service public, au nom d’un libéralisme dogmatique et incohérent.

Le présent projet de loi, qui vise à la privatisation de GDF, reflète parfaitement cette volonté. Alors que rien ne le justifie, vous demandez au Parlement d’accepter de céder l’un de nos fleurons industriels à des intérêts privés, au détriment évident des consommateurs, des salariés et de l’État lui-même. (suite…)

Tribune Libération

vendredi 29 septembre 2006

Présidentielle, le débat

De la suppression de la carte scolaire à l’arrêt du regroupement familial…

Certes, Royal a des idées… mais sont-elles socialistes?

Par Bariza KHIARI, sénatrice de Paris , pour Libération.fr LIBERATION.FR

Mercredi 27 septembre 2006 – 15:54

Dernièrement, dans Libération, Arnaud Montebourg exhortait les socialistes à relire « les discours et les déclarations [de Ségolène Royal]», assurant qu’ils y trouveraient des propositions susceptibles de « rassembler toutes les Gauches » et de créer ainsi la dynamique nécessaire pour l’emporter en 2007 . On constate, à l’issue de cet exercice, que Ségolène Royal a certes des idées; pas toujours cohérentes et pas forcément socialistes. On constate surtout que ces dernières sont peu susceptibles de fédérer la gauche française. La stratégie de la triangulation, qui consiste à s’approprier les idées et propositions politiques du camp adverse, est la plus mauvaise pour créer le rassemblement du peuple de gauche. Or, sur certains grands débats de fond, Ségolène Royal a la tentation de s’affranchir du projet socialiste, au risque de s’éloigner des valeurs qui fondent notre identité.

(suite…)